On dit tout ici !

On dit tout ici !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rapport Minoritaire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CLo!
Je commence à me dégêner


Nombre de messages : 226
Age : 26
Localisation : ROUYN-NORANDA POWER =D
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Rapport Minoritaire !   Sam 20 Mai à 0:58

super bon film !!! Wink

j'ai vraiment beaucoup aimé ce film la !!! *mim tu pourrais tu me le re-donner en même temps que l'Autre ste plais Razz*

un autre très bon film de tom !!!! I love you

mais bon ... je trouve le but du film vraiment nice !!! sérieux yon trop raison aussi dans le boutte au tom va chez la vieille madame je cite :

la clé ce trouve dans le plus inteligent des trois ... du quel sagit-il ... ? De la FEMME BIEN SURE !!!!!

Bin D'accord avec sa moi !!!


je me douttais point du dénoument que j'ai adoré!!

donner moi vos comentaire sur ce très bon film Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onpeuttoutdireici.forumpro.fr
Rass
Timide


Nombre de messages : 101
Localisation : Rouyn-Noranda - Planète Terre
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Rapport Minoritaire !   Sam 20 Mai à 1:05

Je vais partager mon opinion sous la forme de la critique que j'avais faite, mais t'as été plus vite que moi à aller en parler! Wink

-------------------------------------------------------------------------------------

MINORITY REPORT (2002)
Steven Spielberg



Imaginez vous un monde où on vous accuse d'un crime avant même de l'avoir commis. Sans détenir de preuves concrètes, des agents vous mettent sous verrous en toute légalité, se basant sur des prémonitions. On détruit votre vie, votre monde, le tout au nom du bien de la société. Vous êtes une menace. Bien que le contexte soit on ne peut plus actuel, Minority Report se déroule 56 ans après la chute des deux tours du World Trade Center. On pourrait décrire le film de Steven Spielberg comme étant une forme de prémonition, puisque le film débuta sa production avant la chasse aux sorcières présentement enclenchée au niveau mondial.

John Anderton (Tom Cruise) est un policier qui traque les criminels...avant même qu'ils aient commis un crime. À l'aide des Précogs, trois médiums, il arrive à protéger la société du mal. Malheureusement, un jour cette même technique se retournera contre lui alors qu'il apprendra qu'il est destiné à tuer quelqu'un d'ici peu.

Bien qu'il en conserve son titre original, qu'on mentionne l'auteur de la nouvelle originelle au générique, il ne reste que très peu de vestiges de Phillip K. Dick dans ce scénario hollywoodien. Il aurait été surprenant en fait que Steven Spielberg décide de réaliser un film tout à fait fidèle à l'oeuvre de l'auteur. Ne nous le cachons pas, Steven Spielberg est avant tout un réalisateur on ne peut plus ancré dans la culture du cinéma américain qui mise à prime abord sur le divertissement. Phillip K. Dick quand à lui était un auteur qui proposait un regard critique sur l'univers qui l'entourait. La rencontre entre ces deux personnages par l'entremise du scénario est à elle seule un élément de science-fiction. Le scénario de Scott Frank, faisant le pont entre les deux, tire bien plusieurs éléments typiques de l'univers de Phillip K. Dick pour créer un univers logique dans son futurisme. Si cet aspect est certainement un ajout divertissant par rapport à l'intrigue, il n'en tire que très peu de critiques substantielles. En fait, même les personnages ne sont que passablement développés. Par exemple, la relation quasi paternelle entre les personnages incarnés par Max Von Sydow et Tom Cruise n'est certainement pas assez soulignée pour que le spectateur puisse y porter attention. En fait, Spielberg et son scénariste ont préféré porter plus d'attention aux problème de couples de John Anderton, divorcé de son épouse. Ce n'est pas un secret d'état qu'il s'agit ici du principal thème récurant qui compose une bonne part des projets de Spielberg. On salue donc l'originalité.

En tant que réalisateur, Spielberg se divise sur deux niveaux: le Peter Pan qui cherche à vivre des aventures rocambolesques dans un monde quasi utopique (Hook, E.T., Indiana Jones, etc) et le créateur plus expérimental et sombre (Duel, Firelight, Schindler's List). Minority Report se situe entre les deux. Steven Spielberg retrouve son regard d'enfant lorsqu'il s'agit d'action, on le sent émerveillé par son univers, comme un enfant qui s'amuse avec des figurines. La réalisation donne lieux à des scènes d'actions pour la plupart efficaces bien que peu rafraichissantes. Cependant, là n'est pas le principal intérêt, contrairement à ce que le réalisateur tente de nous faire croire. Ayant travaillé avec Kubrick sur AI, Spielberg a eu l'occasion de ressusciter le créateur qu'il était. Minority Report devient une occasion pour explorer de nouveaux territoires, de s'aventurer dans un univers beaucoup plus lugubre qui s'apparente au film noir. L'introduction, mettant en scène un évènement plutôt dérangeant, convainc le spectateur que nous sommes bien loin du temps de «ET phone home...».

Janusz Kaminski, le directeur photo de Schindler's List, est en grande partie responsable de la qualité esthétique qui entoure Minority Report. Il arrive parfaitement à adapter son style en fonction de l'ambiance. Dans cette oeuvre, le fort contraste au niveau de l'éclairage ainsi que les différentes teintes bleues créent un ton austère et désinvitant, bref probablement l'élément le plus fidèle à Phillip K. Dick. Quel génie! Visuellement, Minority Report est une réussite totale.

Bien entendu, personne n'échappe à Tom Cruise. Pas même les performances plutôt intéressantes des acteurs secondaires qui ont peine à trouver de l'espace entre les mimiques habituelles de l'acteur. Fléau ou superstar? Dans ce cas-ci, les termes sont des synonymes. À l'écran, ce n'est pas John Anderton que nous percevons mais bien Tom Cruise. Tom Cruise le cascadeur, Tom Cruise le fugitif, Tom Cruise le parleur, Tom Cruise, Tom Cruise, Tom Cruise. Le personnage perd donc toute crédibilité quand vient le temps de s'associer à ce personnage, d'y croire, car ce n'est pas un homme qui se trouve devant nous mais une icône de la culture hollywoodienne. Tom Cruise simule bien ses émotions, il joue même relativement mieux que dans plusieurs de ses films, mais l'âme ne prend pas. John Anderton n'existe pas. Minority Report aura permis à Colin Farrell de faire sa marque au cinéma par une performance notable bien qu'elle compose avec un personnage peu étoffé.

Minority Report se résume en une expérience visuelle sous une couche de divertissements en normes. Les spectateurs auraient étés en droit de s'attendre à une oeuvre beaucoup plus complexe et provocatrice, mais quand Spielberg entre en matière de divertissement, le résultat est fort souvent léger. Dommage pour ce qui aurait pu devenir le prochain Blade Runner.


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven - Bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhlsim.tripod.com
CLo!
Je commence à me dégêner


Nombre de messages : 226
Age : 26
Localisation : ROUYN-NORANDA POWER =D
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Rapport Minoritaire !   Sam 20 Mai à 1:39

c'est trop Tom ... ?? je comprend pas !??

sa aurais été mieux si sa aurais été un autre acteur ???


Eille c vrai sa j'Avais oublié que collin jouait dedans ! je l'oublie tlt Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onpeuttoutdireici.forumpro.fr
Rass
Timide


Nombre de messages : 101
Localisation : Rouyn-Noranda - Planète Terre
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Rapport Minoritaire !   Sam 20 Mai à 1:47

Ben, même si t'aimes bien Tom Cruise, depuis 10 ans environ il est devenu un acteur plutôt médiocre.

Oui, il peut faire de bons films. Le point c'est qu'on ne dirait pas que c'est un personnage, on dirait seulement Tom. Remarquez bien qu'on dit toujours Tom Cruise dans "tel film". On ne retient jamais ses personnages. Et ce, même des acteurs souvent négligés comme Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenneger arrivent à le faire. On parlera toujours de Rocky, Rambo, Terminator plutôt que d'eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhlsim.tripod.com
CLo!
Je commence à me dégêner


Nombre de messages : 226
Age : 26
Localisation : ROUYN-NORANDA POWER =D
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Rapport Minoritaire !   Sam 20 Mai à 1:49

Ok Ouin ... non j'comprend ce que tu veux dire !!
ouin c'est vrai !!!

Mais je l'aime bien quand même !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onpeuttoutdireici.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport Minoritaire !   Aujourd'hui à 14:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport Minoritaire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apprentissage ludique du rapport d'objet
» rapport taille/poids/age des rats
» rapport d expertise
» question par rapport aux températures idéal pour le border
» par rapport l alimentation....l'agar agar...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On dit tout ici ! :: CULTURE :: Cinéma-
Sauter vers: