On dit tout ici !

On dit tout ici !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 THE WOODSMAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rass
Timide


Nombre de messages : 101
Localisation : Rouyn-Noranda - Planète Terre
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: THE WOODSMAN   Dim 21 Mai à 14:38

THE WOODSMAN (2004)
Nicole Kassell



Lorsqu'il aborde un thème aussi tabou et difficile que la pédophilie, un réalisateur peut-il avancer une position radicale et faire de son film une grande déclaration? Le sujet est ici si sensible et complexe que l'on verrait difficilement quelqu'un l'approcher de façon casse-tout pour nous déclamer bêtement une position morale extrême. Car au-delà de la pédophilie comme telle, c'est de la réinsertion sociale d'un ancien prédateur sexuel et de tout le mécanisme de libération conditionnelle dont il est ici question. Somme toute, une bonne vieille histoire de rédemption où le personnage principal n'aurait pas à prime abord notre sympathie. C'est plutôt la voie de l'observation qu'a choisie d'emprunter la jeune réalisatrice américaine Nicole Kassell avec The Woodsman, laissant le réalisme psychologique de ses personnages prendre le dessus sur le potentiel sensationnalisme d'une si troublante histoire.

Walter (Kevin Bacon) a passé douze ans en prison pour avoir agressé sexuellement de jeunes filles à multiple reprises. Maintenant libéré et malgré tout surveillé, il cherche à vivre une vie normale en essayant de ne pas céder à ces pulsions qui l'habitent. Installé aux abords d'une cours d'école, il remarque un homme qui tourne autour des jeunes garçons mais ne sait comment réagir. Au travail, il rencontre Vicky (Kyra Sedgwick), femme avec laquelle il entretient une liaison durant quelques temps avant d'accepter de partager son terrible secret. Mais tandis que la pression devient progressivement plus forte et le penchant pédophile de plus en plus difficile à étouffer, une collègue (Eve) de Walter apprend la raison de son emprisonnement et décide de lui faire la vie dure.

Ce qui frappe plus que tout dans The Woodsman, c'est la crédibilité des divers actes que posent les personnages de Steven Fechter pour une situation donnée. Chaque décision prise par Walter, Vicky ou même par des personnages secondaires tels que le sergent Lucas (excellent Mos Def) semble avoir été soupesée et étudiée par le duo que forme le dramaturge et Kassell. Il en résulte une étude sérieuse et réfléchie des comportements de Walter et de son entourage, une approche réaliste et naturelle qui évite les effets de choc et la facilité. Placé au coeur de ce complexe enfer psychologique, Kevin Bacon fait preuve d'une grande retenue dans un rôle risqué qu'il intériorise habilement pour offrir une performance remarquable.

Une scène clé sert de point culminant au film et vient faire évoluer son personnage de façon remarquable: dans une forêt isolée, Walter croise pour une deuxième fois la jeune Robin (Hannah Pilkes). Il cède à ses instincts et fait des avances à celle-ci pour progressivement saisir qu'elle est déjà la victime d'un autre homme. En ce seul instant d'un grand raffinement narratif et cinématographique, Kassell et Fechter viennent bouleverser l'univers de leur personnage principal et détruire tous les mensonges de cet homme qui se défendait en croyant ne pas faire de mal à ses proies.

Bien fait et remarquablement sensible, The Woodsman oblige à se poser des questions que l'on préfère habituellement éviter. Pour cette simple raison, il s'agit d'un film nécessaire et marquant dont la démarche sobre face à un sujet difficile force au respect. Car plutôt que de se pencher sur un thème qui pourrait somme toute difficilement polariser, le film de Nicole Kassell cherche à nous faire entrer dans l'esprit névrosé d'un homme déchiré pour nous demander si son retour dans la société est possible. Un coup d'oeil rapide au film de l'Américaine pourrait porter à croire que celle-ci n'a pas eu le courage de donner son avis. Mais plus on y pense, plus on comprend qu'elle n'avait pas le choix de laisser toutes les portes ouvertes. Car devant une question si complexe, seuls les irréfléchis et les insensibles pourraient prendre position à l'emporte-pièce.


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven - Très bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhlsim.tripod.com
CLo!
Je commence à me dégêner


Nombre de messages : 226
Age : 26
Localisation : ROUYN-NORANDA POWER =D
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: THE WOODSMAN   Dim 21 Mai à 16:31

J'ai bien aimé ce film la aussi !!!

bin a vrai dire ... c'est pas le meilleur j'ai jamais vu mais quand même bien bon pis en plus bin l'Acteur yé nice Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onpeuttoutdireici.forumpro.fr
 
THE WOODSMAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On dit tout ici ! :: CULTURE :: Cinéma-
Sauter vers: